En 1953, Yves Montand enregistre "Les Routiers" de Francis Lemarque. Comme "Luna Park", cette chanson fait partie de son répertoire solidaire du monde ouvrier. Fils d'émigrés antifascistes italiens, enfant des faubourgs de Marseille, Montand a lui même quitté l'école à dix ans pour travailler en usine, comme manœuvre, puis plus tard comme métallurgiste, aide docker ou garçon coiffeur. Sympathisant communiste, mais jamais adhérent, il retrace avec "Les Routiers", les conditions de travail de ces chauffeurs, qui, s'ils ne turbinent pas à l'usine, sont rivés à leur volant tous les jours de la semaine, pour pouvoir livrer leur chargement à temps. Dans cette période d'après guerre et d'intense reconstruction économique, le secteur des transports connaît un développement sans précédent. La même année, Montand triomphe dans, Le Salaire de la peur, film d'Henri-Georges Clouzot, dans lequel il interprète un routier, transportant une cargaison bien particulière, de nitroglycérine.
© Le Hall de la chanson
Auteur : Francis Lemarque
Compositeur : Francis Lemarque
Interprète : Yves Montand
Durée : 3'50

Editeur : Beuscher
Producteur : Sony Music/CBS
Référence du disque : CB 772
Date d'enregistrement : 1953