Au cours de sa courte carrière (1924-1930), Yvonne George se produit dans de nombreux cabarets (en particulier au Bœuf sur le toit) et y interprète un répertoire varié : Chansons réalistes, airs d'opérettes... C'est avec les chansons de marins et leurs expressions argotiques qu'elle étonne le plus souvent son public d'intellectuels et de noctambules interlopes. Quand elle crée Valparaiso en 1925 à l'Olympia, elle est la première chanteuse à s'essayer à un répertoire masculin. "Adieu chers camarades" est une chanson de port évoquant le départ des matelots qui doivent quitter "la bamboche", (la ripaille des bordées d'escale ou de retour chez soi.) et faire leurs adieux. Il y est fait une description noire de la vie des marins. Ceux-ci, maltraités par les quartiers-maîtres (le grade le moins élevé dans la hiérarchie de la marine) y sont comparés aux forçats de Cayenne. Les termes violents de cette chanson lui valurent son interdiction sur les navires de la marine nationale.
© Le Hall de la chanson
Auteur : Traditionnel
Compositeur : traditionnel
Interprète : Yvonne George
Durée : 2'45

Editeur :
Producteur : Columbia/Chansophone
Référence du disque : DK 003
Date d'enregistrement : 1926