Les scieurs de long travaillent sur le lieu de coupe du bois, généralement, en forêt. Une fois l'arbre abattu et écorcé, le tronc est élevé sur des tréteaux. L'un des scieurs, monte sur le tronc, l'autre reste au sol et à l'aide de leur longue scie, ils débitent le tronc, afin de réaliser, entre autres, des charpentes tant pour l'habitat que pour la construction de navires. Ce chant de travail, dont le refrain imite le bruit de leur scie, est originaire du Nivernais. Chaque région possède sa propre version, avec la même constante : le travail au milieu des bois, le maître qui les encourage en leur promettant de l'argent pour aller voir les filles et boire. La corporation des scieurs de long, non reconnus comme compagnons, disparaît progressivement au début du XX ème siècle, avec la multiplication des scieries mécaniques.
© Le Hall de la chanson
Auteur : Traditionnel
Compositeur : traditionnel
Interprète : Mélusine
Durée : 2'56

Editeur :
Producteur : Buda Records
Référence du disque : 92706-2 AD761
Date d'enregistrement : 1991