Alors que la vague yé-yé balaye la plupart des artistes de sa génération, Henri Salvador tient le haut de l'affiche avec ses chansons gag ("Juanita banana", "Zorro est arrivé"...), relayées par la télévision dans les émissions de son épouse Jacqueline. "Le Travail c'est la santé" est un des tubes de l'année 1965, et un des plus gros succès commerciaux de l'interprète. Cette chanson fait l'apologie de la paresse, tout comme "Travailler c'est trop dur" de Zachary Richard, ou encore "Je peux pas travailler", titre qu'Henri Salvador co-signe avec son ami Boris Vian. Depuis le 27 mars 1956, les français bénéficient de trois semaines de congés payés. L'économie est en pleine croissance, le chômage limité, ils peuvent, en outre, depuis 1950, quand ils sont cadres, partir au soleil, dans des pays lointains grâce à l'émergence des premiers clubs de vacances organisées. Les années 60, voient le début de la civilisation des loisirs. Mais pour Henri Salvador, les congés payés ne semblent pas suffire : "Le travail c'est la santé, rien faire c'est la conserver" prône-t-il.
© Le Hall de la chanson
Auteur : Maurice Pon
Compositeur : Henri Salvador
Interprète : Henri Salvador
Durée : 3'05

Editeur : Première Music Group
Producteur : Sony
Référence du disque : VER 4781472
Date d'enregistrement : 1965