Le 19 juin 1979, après le second choc pétrolier, Valéry Giscard d'Estaing présente son plan anti-crise. Le 26 septembre les sept grandes puissances industrialisées se réunissent pour mettre au point une politique d'économie d'énergie. En France, le ralentissement économique entraîne un accroissement du chômage, véritable préoccupation nationale, la barre du million de demandeurs d'emploi est atteinte en 1975. Signe des temps, ce ne sont plus seulement les ouvriers qui sont touchés, mais également les cadres, qui vont rejoindre l'APEC (Association Pour l'Emploi des Cadres). La chanson d'Eddy Mitchell dépeint l'un d'entre eux dont la préoccupation, outre la baisse de ses revenus, est la perte de ses "signes extérieurs de richesse".
© Le Hall de la chanson
Auteur : Claude Moine
Compositeur : Pierre Papadiamandis
Interprète : Eddy Mitchell
Durée : 2'58

Editeur : Universal (EM Productions)
Producteur : EMI
Référence du disque : EPM VC 107-9
Date d'enregistrement : 1978