L'auteur de cette chanson, Eugène Pottier, a voué sa vie à la chanson et à la lutte populaire. Pendant la Commune, il écrit l'Internationale dans une cave où il se cache pour échapper à la répression des versaillais. En 1896, la chanson est remarquée par Gustave Delory, secrétaire de la Fédération du Nord du Parti Ouvrier Français et créateur de la "Lyre des Travailleurs", une chorale lilloise. Le texte est alors confié au compositeur Pierre Degeyter. Résumant les aspirations du prolétariat ouvrier, la chanson circule puis prend sa force symbolique au 14è Congrès National du Parti Ouvrier Français qui se tient à Lille. En 1899, elle est chantée au Congrès unitaire du parti socialiste à Paris et remplace dès lors "La Marseillaise" dans les rassemblements. En 1910, la chanson, devenue l'hymne des travailleurs, est adoptée par presque tous les partis ouvriers socialistes du monde.
© Le Hall de la chanson
Auteur : Eugène Pottier
Compositeur : Pierre Degeyter
Interprète : Chorale Populaire de Paris
Durée : 2'16

Editeur : Le Chant du Monde
Producteur : Chorale Populaire de Paris
Référence du disque : CPP002
Date d'enregistrement : 1997